Patrimoine

 

Nous vous conseillons tout en vous formant pour que vous puissiez maitriser vous-même votre patrimoine. Un seul mot d’ordre : la pédagogie.

Ainsi, nous organisons régulièrement des soirées d’information et de conseils en stratégie patrimoniale.

On ne parle pas de produit, on parle de stratégie.

Osez venir écouter un discours de vérité et faire évoluer votre patrimoine contact

Crise boursière, quelle crise ?

 

Avec une chute de plus de 45 % en 2008, le CAC 40 s’est effondré.

En juillet 2007, nous avons incité nos clients à arbitrer leurs fonds actions au profit des fonds euro sur contrats d’assurance vie multi-supports.

Nos clients ont massivement suivi nos préconisations : l’ensemble des contrats sont depuis positionnés sur les fonds sécurisés euro à hauteur de 99 %.

Ce choix n’était nullement visionnaire tant les indicateurs négatifs étaient présents ; et pourtant, nous avons été bien peu nombreux à recommander l’extrême prudence sur les marchés actions.

 

Alors pourquoi un tel attentisme de la part de votre intermédiaire banquier, assureur ou courtier ?

La raison, nous semble t’il, réside dans une insatiable volonté de conforter des marges notoirement plus importantes sur les marchés actions que sur les fonds en euro (dans un rapport de 1 à 3, voire de 1 à 4).

Dans cette appétit surdimensionné au profit, comment pouvoir sereinement inviter son client à faire une pause sur des marchés par nature spéculatifs, sachant que cette sagesse oblige à accepter une baisse de sa propre marge ?

 

Alors oui, nous revendiquons un certain courage à avoir conseillé dès le milieu de l’année 2007 un repli vers des fonds sécurisés.

Aujourd’hui, pour ceux qui ont beaucoup perdu en bourse, il est temps de ne plus se laisser bercer par des inepties du genre « faire le dos rond » : tant que vous ne vendez pas, vous ne perdez pas, parce qu’avec une perte de 50 %, il vous faut aujourd’hui une progression de plus de 100 % pour récupérer votre mise... mission impossible.

Soyez également exigeant pour connaître l’exposition de votre contrat Madelin ou votre PERP au marché bousier, faute de voir s’effondrer toute votre stratégie de préparation à la retraite. retraite

 

 

Créer & Développer

La protection du conjoint et la transmission du patrimoine.

 

Encore un domaine où le besoin d’expertise est très flagrant, et cela commence par l’analyse du régime matrimonial en posant les bonnes questions :

 

-  Quelles sont les incidences réelles de mon régime matrimonial ?

-  Est ce que mon régime matrimonial, après plusieurs années de vie commune, correspond  toujours à mes attentes ?

-  Est ce que les nombreuses modifications juridiques et fiscales de ces dernières années n’ont pas fortement amoindri la pertinence de mon choix de régime matrimonial ?

 

Les faiblesses et incompétences des conseils (et conseillers) les plus nombreuses sont relevées dans le domaine de l’assurance vie :

 

- Soit que les versements sur des contrats d’assurance vie soient faits sans tenir compte de l’origine des fonds, par exemple contrat d’assurance vie au nom de Monsieur avec des fonds provenant de la Communauté. Il suffit de consulter la jurisprudence en la matière pour appréhender les dégâts causés par de tels agissements. Il est ici bon de rappeler que l’assurance vie avant d’être hors droits de succession est hors succession, c’est à dire que les fonds positionnés échappent à la dévolution légale, avec un libre choix du bénéficiaire.

 

-  Soit que la clause bénéficiaire soit stipulée « mon conjoint à défaut mes enfants nés ou à naître ». La notion de « à défaut » n’a jamais voulu dire « ensuite ». Il en résulte que dans ce cas, l’épargne restera dans le patrimoine du dernier parent, sans aucun avantage pour les enfants en termes de droits de succession.

G.P.S. Conseil, ménera avec vous une réflexion sur la clause bénéficiaire qui vous permettra de minorer fortement, voire de supprimer les droits de succession et ce en strict respect du Code Civil et du droit des Assurances....

 

Vous seriez réellement surpris de découvrir toutes les possibilités juridiques offertes sur ces contrats.

Siège Social : 14 rue des Fauvettes - 33980 Audenge

Agence : 7 rue Gilles de Roberval - 33510 Andernos-Les-Bains

Tél : 05 56 03 26 64 - Port : 06 10 67 89 54 - E-mail : schocpro@wanadoo.fr

TVA Intracommunautaire : FR6548812558400018 - ORIAS : 07005411 - RCS BORDEAUX : 48812584

Carte transaction n°CPI 3301 2018 000 029 - CCI BORDEAUX - GIRONDE - RCP AMELIN n°2004PCA033

www.gps-conseil.net

©  2019 by RS